Pas évident de choisir son objectif photo parmi tous les modèles disponibles sur le marché, longueur focale, mise au point, zoom, stabilisation, ouverture sans parler encore de budget !
Aujourd’hui nous allons voir ensemble quel est le meilleur objectif à choisir pour son appareil photo réflex ou hybride en prenant en compte chaque paramètre cité plus tôt.

Cet article est rédigé en complément de celui traitant comment choisir son appareil photo. N’hésitez pas à aller jeter un œil !

La création de cet article n’est pas là par hasard, car j’ai moi-même acheté des objectifs pour mon appareil reflex et j’ai trouvé intéressant de partager avec vous mes critères de recherche et mon expérience. Le but étant de répondre à la question qui vous a amené sur cette page:
Comment choisir son objectif pour appareil photo !

I. Longueur focale d’objectif

Très souvent, c’est souvent l’information qu’on retrouve en premier en lisant la description d’une optique : la longueur focale s’exprime en mm, par exemple 50 mm ou 18-105mm. Ce chiffre permet de savoir à quel point votre sujet va être agrandi (ou réduit) par rapport à votre angle de vision quand vous allez le photographier. Cette longueur focale va donc définir des catégories d’objectifs pour appareil photo :

  • Standard : C’est à peu près ce que vous voyez avec vos yeux, c’est la bonne focale pour prendre vos amis en photo devant un panorama !
  • Grand angle : Cette catégorie permet de prendre des photos avec un angle très élargi (appellé aussi fish-eye), utilisé la plupart du temps
  • Téléobjectif : Concernant tout ce qui se trouve au-dessus de 100 mm (au-dessus de 300 on appelle ça des super-téléobjectifs), ce type d’optique sert à avoir un sujet de grande taille dans le cadre bien qu’ils soit loin. Autrement dit on l’utilise pour des photos de sport et des photos animalières, voire pour du portrait pour les petits téléobjectifs autour de 100 mm.

Effectivement, selon mes besoins je n’utilise pas le même objectif d’appareil photo, celà dépend de mes prestations.

II. Mise au point de l’objectif photo

Avec la même focale, disons 50 mm, une pétale de fleur n’aura bien evidemment pas la même taille sur la photo si vous êtes à 20m d’elle ou à 3 cm, ça paraît évident. Ce phénomène c’est la distance minimale de mise au point : uniquement les objectifs macro permettent de mettre au point à une très courte distance, et donc d’obtenir des clichés remplis de détails des pétales. Pour conclure, on dit d’un objectif qu’il est macro s’il a cette caractéristique, /!\ Attention /!\ rien à voir avec la longueur focale : il existe des objectifs macro de 50 comme de 200 mm.

III. Stabilisation de l’objectif photo

La stabilisation c’est ce qui évite le flou de bougé (quand vous n’utilisez pas de trépied). Intégré dans certains objectifs pour appareil photo, ceci est particulièrement utile si vous utilisez un télébojectif ( une grande longueur focale donc ) , qui sera donc plus sujet au flou de bougé. En effet, un simple tremblement se fera plus ressentir avec une grande focale qu’un objectif dit standard ou grand angle.

Dans le cas où votre objectif ou votre boitier ne sont pas stabilisés, votre vitesse d’obturation minimale se situera généralement autour de 1/125s voire 1/250s pour être sûr de vraiment figer votre sujet.

Cette technologie permet donc de pouyoir réduire la plage de sécurité pour pouvoir figer votre sujet. Un objectif stabilisé vous permettera de pouvoir figer votre sujet aux alentours de 1/80s voire 1/60s en vitesse d’obturation, ce qui est un réel plus pour les scènes à faible luminosité.

IV. Marque

Il existe de mauvais objectifs de la marque de votre appareil, et de bons chez les marques tierces telles que Sigma et Tamron. Et inversement. Mon principe est simple : je cherche un objectif de la marque de mon appareil (Nikon en l’occurrence). Si jamais je ne trouve pas mon bonheur, je cherche chez les marques tierces.

Pour certains modèles, on peut préférer se tourner vers les marques tierces tant les différences de qualité sont minimes et celles de prix importantes. A vous de voir s’il y a une économie substantielle à faire en lisant les tests sur internet.

V. Budget

 

Bien sur, c’est la plus grosse contrainte pour beaucoup d’entre nous. Ce qu’il faut savoir : en général on en a pour son argent, et un objectif peu cher est en général moins bon qu’un de la gamme supérieure, ça paraît logique. Mais ce qui est important est le prix relatif ! Prenons un exemple : un 50mm f/1.8 coûte une centaine d’euros, et pourtant c’est une optique avec une grande ouverture maximale et un excellent piqué. Il est très abordable car il ne zoome pas, est d’une conception très simple, et fabriqué dans des matériaux peu chers. Et il existe deux objectifs du même type dans la gamme, tous deux des 50mm (focale fixe), mais qui ouvrent à f/1.4 et f/1.2, et coûtent respectivement 4 fois et 15 fois plus chers.

Choisir son objectif photo: Conclusion

Résumons un peu. Selon vos besoins, vous devez déterminer le meilleur objectif pour votre appareil photo :

  • la longueur focale qu’il vous faut : grand-angle, standard, téléobjectif
  • Doit-elle doit être flexible (zoom) ou si ce n’est pas indispensable (focale fixe)
  • si vous avez besoin d’une mise au point proche (pour de la macro), ou non
  • Avez-vous besoin d’une grande ouverture maximale, autrement dit si vous photographiez en basse lumière ou non

A ce stade, vous pouvez déterminer 2 ou 3 objectifs qui conviennent selon votre budget, ou décider de continuer d’économiser 😀

Et normalement, vous devriez arriver à choisir votre objectif photo !